non

Coups de cœur de juin

Les médiathécaires du CE vous proposent leurs coups de cœur...
N'hésitez pas àcliquer sur les visuels pour obtenir des informations complémentaires et des videos sur les oeuvres.

2018 06 BD EstherBD

Les cahiers d’Esther de Riad Sattouf

Riad Sattouf, l’auteur de L’Arabe du Futur, relatant ses propres souvenirs d’enfance au Moyen Orient (dont tous les volumes se trouvent dans vos médiathèques) commence, en parallèle, une nouvelle série : Les Cahiers d’Esther. Dans le premier volume, Esther – la fille d’un ami de Sattouf – a 9 ans et se confie à l’auteur comme elle le ferait dans un journal intime. Riad Sattouf se contente de mettre le tout sous forme de bande dessinée dont chaque album constitue une année entière. Tout y passe : l’école, les amis, la famille, l’amour, les problèmes et les joies. Un éclairage cru, direct mais souvent drôle sur ce que vivent les pré-ado aujourd’hui. A ce jour, sont parus trois volumes : “Histoires de mes 10, 11 et 12 ans”, tous disponibles dans votre médiathèque Nord.

2018 06 Tragedie a l EverestLivre

Tragédie de l’Everest de Jon Krakauer

Une pluie battante tambourinait contre la fenêtre du salon. Nous nous sentions à l’abri alors que nous regardions le film Everest.
«- Et le livre ? Tu en as entendu parler ?
- Oui, le film est tiré du livre de Jon Krauker, celui qui a écrit Into the wild. Là, il s’est attaqué à la tragédie de l’Everest auquel il a lui-même participé en 1996. »
Le magazine américain Outside avait commandé à Jon Krauker un article sur l’ascension de l’Everest. C’était une expédition commerciale que se disputaient plusieurs sociétés, dont Adventure consultants; leur but étant d’amener le plus de clients possible au sommet. Après un entraînement d’une année, Krakauer s’envole pour Katmandou. Il y fait la connaissance des autres alpinistes avec lesquels il partagera cette expérience. Au printemps 1996, l’expédition débute accompagnée par des Sherpas : camp 1, camp 2, camp 3… l'ascension est un vrai supplice. Des cordes fixes sont installées trop tardivement aux endroits névralgiques, les participants sont têtus et trop lents, l’un des guides, Scott Fisher a le mal des montagnes. Personne n’a encore atteint le sommet et n’envisage de retourner au camp précédent. De surcroît, il n’y a plus d’oxygène dans les bouteilles et un orage se prépare. Les réflexes des uns et des autres se font rares avec l’altitude. Deux reviendront seulement de cette expédition : Jon Krakauer ainsi que Beck Weathers. L'Everest a été symbole universel durant des décennies, avant qu'il ne soit conquis en 1953. Son pouvoir d'attraction est intact et tous les alpinistes rêvent de “faire” un jour ou l’autre l’Everest. Vous pouvez emprunter ce livre de poche à la médiathèque, et vous attaquer vous-même à la face Sud… du Parc central…

2018 06 DVD The taste of teaDVD

The taste of tea de Katsuhito Ishii

Il est parfois bon de se replonger dans le fonds de la Médiathèque pour y découvrir des perles qui étaient passées à côté de notre radar. C’était le cas de The taste of tea. Présenté au Festival de Cannes en 2004, le film ne raconte pas vraiment une histoire mais plutôt une tranche de vie d’une famille japonaise pas tout à fait comme les autres. Le père est un médecin hypnotiseur, la mère prépare une animation dans le style manga, le fils cherche l’amour, et la fille est suivie régulièrement par son double gigantesque (mais étrangement discret). Cela donne une oeuvre esthétiquement superbe, totalement poétique et n’hésitant pas à flirter avec le surréalisme ici et là. Ceux qui attendent du cinéma qu’il les surprenne, qu’il sorte des sentiers battus, qu’il évite les formules, bref ceux qui aiment le Cinéma qui n’a pas peur de rappeler qu’il est aussi un art, devraient y trouver leur bonheur.