Téléchargez votre bon de réservation

Coups de cœur de la rentrée

A l'occasion de la rentrée littéraire, nous renouvelons notre opération "un livre offert". Parmi ces 17 titres, choisissez celui qui vous fait de l'oeil, le cse vous l'offre ! Pour vous aider à faire votre choix, vous pouvez d'ores et déjà les feuilleter en médiathèques.

Romans

Nature humaineNature humaine de Serge Joncour

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot, semble redouter davantage l’arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d’un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l’homme et la nature, la relation n’a cessé de se tendre. À qui la faute ? La “mondialisation”, qui aura abîmé sa terre ? L’époque, qui aura conduit à la radicalisation politique, Tchernobyl, la vache folle ? Ou lui, qui n’aura pas écouté ? Un roman de l’apprentissage et de la déroute qui revient sur trente ans de progrès, de luttes, de politique et de catastrophes, percutant de plein fouet une famille française.

 

Le TourbillonLe tourbillon de la vie d'Aurélie Valogne

Au cours d'un été, Arthur et son petit-fils décident de rattraper les années perdues. Plus de soixante ans les séparent, mais, ensemble, ils vont partager les souvenirs de l'un et les rêves de l'autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret… Ce roman s’inscrit dans la veine chère à l’écrivaine douée pour dépeindre les liens familiaux avec humour et sensibilité. Et si, finalement, les petits plaisirs de la vie étaient ceux qui comptaient le plus ? Un mantra qu’il n’est jamais vain de se rappeler...

 

ChavirerChavirer de Lola Lafon

Garder la tête haute, sourire coûte que coûte. Fendre l’air gracieusement, même quand on est laminé intérieurement. Sous ses apparences faussement sauves, la danse est toujours souffrance. Les griffures que laissent les armatures des bustiers sur les aisselles, les grilles gravées par les résilles sur la peau des cuisses, les ecchymoses qui maculent les pieds. Ces corps meurtris, Lola Lafon les ausculte, les panse, les console, par la grâce d’une écriture impeccablement chorégraphiée, comme si chaque mot était un geste décomposé, comme si chaque phrase dessinait un mouvement. Elle aurait pu s’en tenir à cet admirable ballet verbal, cela aurait suffi à faire de Chavirer (Prix du roman des Étudiants France-Culture- Télérama), le grand roman sur la danse qui manquait à la littérature mais ce livre a trop de souffle, trop de coffre pour s’arrêter là.

 

Histoire du filsHistoire du fils de Marie-Hélène Lafon

Le fils, c’est André. La mère, c’est Gabrielle. Le père est inconnu. André est élevé par Hélène, la soeur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille. Si les femmes ne manquent pas autour du jeune garçon, il cherche l’image paternelle dont on ne lui parle pas et qui devient le coeur de ce récit magnifique, comme le sont les paysages traversés… Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le coeur d’une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences. Un siècle, trois lieux, une affaire de famille, serrés en 170 pages d’une beauté presque physique, récompensées par le Prix Renaudot 2020.

 

Le PrinceLe prince des marées de Pat Conroy

Une île perdue au fin fond de la Caroline du Sud et une famille de pêcheurs qui lutte pour survivre. Un père violent et une mère pétrie d’ambition, pour qui rien d’autre n’a d’importance, vont marquer à jamais leurs trois enfants. Le Sud, un peu décadent, plante un décor idéal pour cette histoire aussi trouble et humide que les marais qui l’enveloppent. C'est cette vie-là que va raconter Tom à la psychiatre Susan Lowenstein après la énième tentative de suicide de sa soeur, désormais installée à New York. Pour aider la thérapeute, Tom accepte de se replonger dans les souvenirs d'une enfance marquée par un terrible secret. Ses confessions, empreintes d'humour et d'émotion, vont faire revivre la bouleversante saga du clan Wingo et peut-être leur offrir à tous une chance de rédemption. Dans le sillage des grands noms de la littérature du Sud des États-Unis, Pat Conroy s'est imposé en 1986 avec ce chef-d’oeuvre.

 

LanomalieL’anomalie d'Hervé Le Tellier

En juin 2021, un événement insensé bouleverse la vie des 243 passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille et tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte. Trois mois plus tard, un avion en tous points identique, avec à son bord le même équipage et les mêmes passagers, surgit dans le ciel au-dessus de New York. Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai. L’Anomalie (prix Goncourt 2020) est un roman virtuose où la logique rencontre le magique, explore cette part de nous-même qui nous échappe.

 

Liv MariaLiv maria de Julia Kerninon

Son nom est Liv Maria Christensen. Enfant solitaire née sur une île bretonne, entre une mère tenancière de café et un père marin norvégien, Liv Maria est ballotée par les évènements de la vie, de Berlin à l'Amérique latine. Quand finalement, elle s'ancre dans une famille paisible, en Irlande, elle reste une femme insaisissable, même pour ses proches. Julia Kerninon dessine le destin d’une femme multiple, riche de toutes ses histoires. Liv Maria est faite de souvenirs, de rêves et de projets, faite de temps et de course en avant. Au gré de ses destins et de ses métamorphoses, elle se transformera en funambule, jonglant au-dessus du vide entre la douce cacophonie d’un quotidien familial et les souvenirs tumultueux de toutes les vies qu’elle a construites. Dans les pas de Liv Maria, l’auteure nous fait naviguer entre liberté, identité et féminité, se demandant comment rester une femme libre lorsque l’on a tant vécu, lorsque l’on devient épouse et mère.

 

Les lendemainsLes lendemains de Mélissa Da Costa

Réfugiée dans une maison isolée en Auvergne pour y vivre pleinement un deuil, Amande ne pensait pas que l'on pouvait avoir si mal. Les jours se suivent et dehors le soleil brille, mais, recluse, elle refuse de le voir. Lorsqu’elle tombe par hasard sur les notes horticoles de l'ancienne propriétaire des lieux, elle décide d’essayer de redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre, la force de renaître et de s'ouvrir à des rencontres uniques. Jusqu’à ce que chaque lendemain redevienne, enfin, une promesse d'avenir. Découvrez le récit d'une renaissance bucolique par l’autrice de “Tout le bleu du ciel”.

 

Dailleurs les poissonsD’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds de Jón Kalman Stefánsson

Editeur à Copenhague, Ari a décidé de rentrer en Islande après avoir reçu un colis rempli de souvenirs familiaux. Il évoque le rude quotidien de ses grands-parents, Oddur, attaché à la pêche, et Margret, dans les fjords de l'Est puis il relate son enfance à la fin des années 1970 à Keflavik, ancien port de pêche sinistré. Cette “chronique familiale” est un grand roman dont la beauté et la force vous emportent. Jón Kalman Stefánsson s'y livre à une réflexion sur la condition humaine portée par un souffle et une grâce qui impressionnent d'un bout à l'autre. L'Islandais parle de l'amour, cette “étrange lumière”, et du coeur, “un muscle fragile”. Du temps qui nous traverse comme une flèche, des assauts répétés du quotidien ou du pouvoir de la musique. L'ensemble frappe par sa puissance et laisse le lecteur ébloui, le coeur battant et la tête pleine de souvenirs.

 

Polars

Jusqua ce que la mortJusqu'à ce que la mort nous sépare de Lisa Gardner

Tess croyait avoir trouvé l’amour en la personne de Jim Beckett, un policier plus âgé et jouissant d’une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachusetts. Mais elle est intriguée par son comportement et découvre qu’il a violé et tué plusieurs femmes. Tess n’a d’autre choix que celui de le dénoncer. Dans l’attente de son jugement, Jim s’échappe du quartier de haute sécurité où il était enfermé depuis deux ans. Il n’a qu’une seule idée en tête : retrouver celle qui l’a trahi. Et lui rappeler qu'ils sont unis à tout jamais...

 

Le BureauLe bureau des affaires occultes d'Eric Fouassier

Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente. Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime. Passer la porte de ce bureau, c’est se plonger dans une intrigue historique et tomber sous le charme de l’écriture raffinée d’Eric Fouassier qui sait saisir autant le suspense, le jeu des sentiments que restituer le Paris du XIXe siècle. On croyait le roman-feuilleton passé de mode mais on a trouvé l’héritier d’Eugène Sue et de Jean Vautrin.

 

19911991 De Franck Thilliez

Hiver 1991. Franck Sharko a tout juste 30 ans. Il n’est pas encore le héros bien connu des lecteurs de Franck Thilliez. Débarqué au 36, quai des Orfèvres, il est intégré comme numéro 6 dans le groupe de Thierry Brossard. Le “bleu” de l’équipe se voit confier une affaire qui traîne sur les disparues du Sud parisien, quand un samedi soir où il s’attarde au bureau, il reçoit un homme effrayé qui va l’aiguiller vers une terrible aventure. Ici ressurgit le temps de la police à l’ancienne. Les murs du “36” sentent le tabac froid, la sueur des longues enquêtes et les vieux papiers des archives. Les machines à écrire crépitent encore, bien avant l’avènement d’Internet et des ordinateurs.

 

Science fiction / anticipation

SemiosisSemiosis de Sue Burke

Ils sont cinquante, des femmes, des hommes de tous horizons. Ils ont définitivement quitté la Terre pour, au terme d'un voyage interstellaire de cent soixante ans, s'établir sur une planète lointaine qu'ils ont baptisée Pax. Ils ont laissé derrière eux les guerres, la pollution, l'argent, pour se rapprocher de “la nature”. Tout recommencer. Construire une Utopie. Mais très vite, des drames menacent leur idéal. Celle de Pax, mystérieuse, ne fait pas exception à la règle. Pour survivre, les colons vont devoir affronter ce qu'ils ne comprennent pas et comprendre ce qu'ils affrontent. Une oeuvre contemporaine essentielle qui mêle, avec une finesse digne de Margaret Atwood et écosystème merveilleux d’Avatar.

 

blackwater1Black water, tome 1 de Michael McDowell

Une inondation frappe Perdido, en Alabama. Les Caskey, une riche famille de propriétaires, doivent faire face aux innombrables dégâts provoqués par la crue. Mené par Mary-Love, la puissante matriarche et par Oscar, son fils dévoué, le clan s’apprête à se relever mais c’est sans compter sur l’apparition de Elinor Dammert, une mystérieuse jeune femme au passé trouble qui semble partager un lien secret avec la rivière Blackwater. Premier tome d’un feuilleton romanesque, suivez différentes générations d’une même famille, les problèmes sociétaux de leur époque, le tout mêlé à un peu de fantastique.

 

Histoires/actualites/ sciences

Lettre a ma filleLettre à ma fille de Maya Angelou

« Contre la société, contre les préjugés d’un temps pas si lointain, elle a pris tous les risques » (Dinaw Mengestu). Dédié à la fille qu’elle n’a jamais eue, cet ouvrage est une succession de courts textes décrivant les souvenirs qui ont façonné la vie exceptionnelle de Maya Angelou (1928-2014). Féministe avant l’heure, après une enfance et une adolescence marquées par la violence, elle fréquentera le milieu intellectuel noir américain et défendra sans relâche la condition des femmes noires. C'est grâce à l'écrivain James Baldwin qu'elle se mettra à écrire, après la mort de Martin Luther King, pour devenir l'auteure que l'on connaît aujourd'hui.

 

Le theoremeLe théorème du parapluie de Mickaël Launay

Savez-vous que certains fleuves coulent de bas en haut ? Que la Lune tourne en ligne droite ? Qu'en lisant ces quelques lignes vous voyagez à la vitesse de 300 000 kilomètres par seconde ? Ces affirmations peuvent vous sembler absurdes, et pourtant elles sont vraies ! Notre perception du monde est parfois trompeuse. Un simple changement de point de vue suffit souvent à éclairer les phénomènes les plus complexes. C'est ce que nous montre ici Mickaël Launay, dans un voyage passionnant qui commence dans les allées des supermarchés et s'achève dans les profondeurs vertigineuses des trous noirs. Ah, et il reste une dernière question : quel est le rapport entre tout cela et un parapluie ?

 

Par la forcePar la force des arbres d’Edouard Cortès

Après l’échec de son rêve professionnel, Édouard Cortès a choisi de changer de vie, fabriquant de ses mains une cabane en pleine forêt périgourdine pour s’y installer, se retirer quelque temps de la compagnie des hommes. De ces mois dans la forêt, il ramène un magnifique récit qui touche d’abord par son humilité : un homme à terre s’aide d’un arbre pour se relever. Son journal de bord le montre au quotidien dans la proximité de la nature et de ses leçons, à l’écoute de l’inattendu. Chacun vit entravé de liens inutiles, regrets ou remords, rien de tel que la solitude pour s’en défaire. Sur tout, ses blessures, comme ses petits bonheurs, il met une poésie douce qui ne lasse pas d’enchanter le lecteur.

Demandez le programme

chaplinEn décembre, le CSE vous propose de faire un bon dans le temps pour découvrir l'impact de l'art déco sur l'architecture du début du XXe siècle.
Egalement à l'affiche Gisèle Halimi, soixante-dix ans de combats, d'engagement au service de la justice et de la cause des femmes menés par cette femme d'exception retracés à la Scala, Une idée géniale une réjouissante comédie de pur boulevard au théâtre Michel et pour les nostalgiques, 2 concerts, Véronique Sanson et Depeche mode. De quoi satisfaire chacun !

Coupe de tout le monde

2022 Fulsal cdgAprès le Sud, le Nord... L'épreuve de futsal à Roissy est venu clôturer la "Coupe de tout le monde". Voici les trois équipes qui sont montées sur les marches du podium :
3e Section Foot à 7, 2e Setra (CDGR), 1er Section Futsal. Félicitation à tous pour cette belle participation.

Téléchargez votre bon de réservation

Coups de cœur de la rentrée

A l'occasion de la rentrée littéraire, nous renouvelons notre opération "un livre offert". Parmi ces 17 titres, choisissez celui qui vous fait de l'oeil, le cse vous l'offre ! Pour vous aider à faire votre choix, vous pouvez d'ores et déjà les feuilleter en médiathèques.

Romans

Nature humaineNature humaine de Serge Joncour

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot, semble redouter davantage l’arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d’un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l’homme et la nature, la relation n’a cessé de se tendre. À qui la faute ? La “mondialisation”, qui aura abîmé sa terre ? L’époque, qui aura conduit à la radicalisation politique, Tchernobyl, la vache folle ? Ou lui, qui n’aura pas écouté ? Un roman de l’apprentissage et de la déroute qui revient sur trente ans de progrès, de luttes, de politique et de catastrophes, percutant de plein fouet une famille française.

 

Le TourbillonLe tourbillon de la vie d'Aurélie Valogne

Au cours d'un été, Arthur et son petit-fils décident de rattraper les années perdues. Plus de soixante ans les séparent, mais, ensemble, ils vont partager les souvenirs de l'un et les rêves de l'autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret… Ce roman s’inscrit dans la veine chère à l’écrivaine douée pour dépeindre les liens familiaux avec humour et sensibilité. Et si, finalement, les petits plaisirs de la vie étaient ceux qui comptaient le plus ? Un mantra qu’il n’est jamais vain de se rappeler...

 

ChavirerChavirer de Lola Lafon

Garder la tête haute, sourire coûte que coûte. Fendre l’air gracieusement, même quand on est laminé intérieurement. Sous ses apparences faussement sauves, la danse est toujours souffrance. Les griffures que laissent les armatures des bustiers sur les aisselles, les grilles gravées par les résilles sur la peau des cuisses, les ecchymoses qui maculent les pieds. Ces corps meurtris, Lola Lafon les ausculte, les panse, les console, par la grâce d’une écriture impeccablement chorégraphiée, comme si chaque mot était un geste décomposé, comme si chaque phrase dessinait un mouvement. Elle aurait pu s’en tenir à cet admirable ballet verbal, cela aurait suffi à faire de Chavirer (Prix du roman des Étudiants France-Culture- Télérama), le grand roman sur la danse qui manquait à la littérature mais ce livre a trop de souffle, trop de coffre pour s’arrêter là.

 

Histoire du filsHistoire du fils de Marie-Hélène Lafon

Le fils, c’est André. La mère, c’est Gabrielle. Le père est inconnu. André est élevé par Hélène, la soeur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille. Si les femmes ne manquent pas autour du jeune garçon, il cherche l’image paternelle dont on ne lui parle pas et qui devient le coeur de ce récit magnifique, comme le sont les paysages traversés… Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le coeur d’une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences. Un siècle, trois lieux, une affaire de famille, serrés en 170 pages d’une beauté presque physique, récompensées par le Prix Renaudot 2020.

 

Le PrinceLe prince des marées de Pat Conroy

Une île perdue au fin fond de la Caroline du Sud et une famille de pêcheurs qui lutte pour survivre. Un père violent et une mère pétrie d’ambition, pour qui rien d’autre n’a d’importance, vont marquer à jamais leurs trois enfants. Le Sud, un peu décadent, plante un décor idéal pour cette histoire aussi trouble et humide que les marais qui l’enveloppent. C'est cette vie-là que va raconter Tom à la psychiatre Susan Lowenstein après la énième tentative de suicide de sa soeur, désormais installée à New York. Pour aider la thérapeute, Tom accepte de se replonger dans les souvenirs d'une enfance marquée par un terrible secret. Ses confessions, empreintes d'humour et d'émotion, vont faire revivre la bouleversante saga du clan Wingo et peut-être leur offrir à tous une chance de rédemption. Dans le sillage des grands noms de la littérature du Sud des États-Unis, Pat Conroy s'est imposé en 1986 avec ce chef-d’oeuvre.

 

LanomalieL’anomalie d'Hervé Le Tellier

En juin 2021, un événement insensé bouleverse la vie des 243 passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille et tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte. Trois mois plus tard, un avion en tous points identique, avec à son bord le même équipage et les mêmes passagers, surgit dans le ciel au-dessus de New York. Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai. L’Anomalie (prix Goncourt 2020) est un roman virtuose où la logique rencontre le magique, explore cette part de nous-même qui nous échappe.

 

Liv MariaLiv maria de Julia Kerninon

Son nom est Liv Maria Christensen. Enfant solitaire née sur une île bretonne, entre une mère tenancière de café et un père marin norvégien, Liv Maria est ballotée par les évènements de la vie, de Berlin à l'Amérique latine. Quand finalement, elle s'ancre dans une famille paisible, en Irlande, elle reste une femme insaisissable, même pour ses proches. Julia Kerninon dessine le destin d’une femme multiple, riche de toutes ses histoires. Liv Maria est faite de souvenirs, de rêves et de projets, faite de temps et de course en avant. Au gré de ses destins et de ses métamorphoses, elle se transformera en funambule, jonglant au-dessus du vide entre la douce cacophonie d’un quotidien familial et les souvenirs tumultueux de toutes les vies qu’elle a construites. Dans les pas de Liv Maria, l’auteure nous fait naviguer entre liberté, identité et féminité, se demandant comment rester une femme libre lorsque l’on a tant vécu, lorsque l’on devient épouse et mère.

 

Les lendemainsLes lendemains de Mélissa Da Costa

Réfugiée dans une maison isolée en Auvergne pour y vivre pleinement un deuil, Amande ne pensait pas que l'on pouvait avoir si mal. Les jours se suivent et dehors le soleil brille, mais, recluse, elle refuse de le voir. Lorsqu’elle tombe par hasard sur les notes horticoles de l'ancienne propriétaire des lieux, elle décide d’essayer de redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre, la force de renaître et de s'ouvrir à des rencontres uniques. Jusqu’à ce que chaque lendemain redevienne, enfin, une promesse d'avenir. Découvrez le récit d'une renaissance bucolique par l’autrice de “Tout le bleu du ciel”.

 

Dailleurs les poissonsD’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds de Jón Kalman Stefánsson

Editeur à Copenhague, Ari a décidé de rentrer en Islande après avoir reçu un colis rempli de souvenirs familiaux. Il évoque le rude quotidien de ses grands-parents, Oddur, attaché à la pêche, et Margret, dans les fjords de l'Est puis il relate son enfance à la fin des années 1970 à Keflavik, ancien port de pêche sinistré. Cette “chronique familiale” est un grand roman dont la beauté et la force vous emportent. Jón Kalman Stefánsson s'y livre à une réflexion sur la condition humaine portée par un souffle et une grâce qui impressionnent d'un bout à l'autre. L'Islandais parle de l'amour, cette “étrange lumière”, et du coeur, “un muscle fragile”. Du temps qui nous traverse comme une flèche, des assauts répétés du quotidien ou du pouvoir de la musique. L'ensemble frappe par sa puissance et laisse le lecteur ébloui, le coeur battant et la tête pleine de souvenirs.

 

Polars

Jusqua ce que la mortJusqu'à ce que la mort nous sépare de Lisa Gardner

Tess croyait avoir trouvé l’amour en la personne de Jim Beckett, un policier plus âgé et jouissant d’une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachusetts. Mais elle est intriguée par son comportement et découvre qu’il a violé et tué plusieurs femmes. Tess n’a d’autre choix que celui de le dénoncer. Dans l’attente de son jugement, Jim s’échappe du quartier de haute sécurité où il était enfermé depuis deux ans. Il n’a qu’une seule idée en tête : retrouver celle qui l’a trahi. Et lui rappeler qu'ils sont unis à tout jamais...

 

Le BureauLe bureau des affaires occultes d'Eric Fouassier

Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente. Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime. Passer la porte de ce bureau, c’est se plonger dans une intrigue historique et tomber sous le charme de l’écriture raffinée d’Eric Fouassier qui sait saisir autant le suspense, le jeu des sentiments que restituer le Paris du XIXe siècle. On croyait le roman-feuilleton passé de mode mais on a trouvé l’héritier d’Eugène Sue et de Jean Vautrin.

 

19911991 De Franck Thilliez

Hiver 1991. Franck Sharko a tout juste 30 ans. Il n’est pas encore le héros bien connu des lecteurs de Franck Thilliez. Débarqué au 36, quai des Orfèvres, il est intégré comme numéro 6 dans le groupe de Thierry Brossard. Le “bleu” de l’équipe se voit confier une affaire qui traîne sur les disparues du Sud parisien, quand un samedi soir où il s’attarde au bureau, il reçoit un homme effrayé qui va l’aiguiller vers une terrible aventure. Ici ressurgit le temps de la police à l’ancienne. Les murs du “36” sentent le tabac froid, la sueur des longues enquêtes et les vieux papiers des archives. Les machines à écrire crépitent encore, bien avant l’avènement d’Internet et des ordinateurs.

 

Science fiction / anticipation

SemiosisSemiosis de Sue Burke

Ils sont cinquante, des femmes, des hommes de tous horizons. Ils ont définitivement quitté la Terre pour, au terme d'un voyage interstellaire de cent soixante ans, s'établir sur une planète lointaine qu'ils ont baptisée Pax. Ils ont laissé derrière eux les guerres, la pollution, l'argent, pour se rapprocher de “la nature”. Tout recommencer. Construire une Utopie. Mais très vite, des drames menacent leur idéal. Celle de Pax, mystérieuse, ne fait pas exception à la règle. Pour survivre, les colons vont devoir affronter ce qu'ils ne comprennent pas et comprendre ce qu'ils affrontent. Une oeuvre contemporaine essentielle qui mêle, avec une finesse digne de Margaret Atwood et écosystème merveilleux d’Avatar.

 

blackwater1Black water, tome 1 de Michael McDowell

Une inondation frappe Perdido, en Alabama. Les Caskey, une riche famille de propriétaires, doivent faire face aux innombrables dégâts provoqués par la crue. Mené par Mary-Love, la puissante matriarche et par Oscar, son fils dévoué, le clan s’apprête à se relever mais c’est sans compter sur l’apparition de Elinor Dammert, une mystérieuse jeune femme au passé trouble qui semble partager un lien secret avec la rivière Blackwater. Premier tome d’un feuilleton romanesque, suivez différentes générations d’une même famille, les problèmes sociétaux de leur époque, le tout mêlé à un peu de fantastique.

 

Histoires/actualites/ sciences

Lettre a ma filleLettre à ma fille de Maya Angelou

« Contre la société, contre les préjugés d’un temps pas si lointain, elle a pris tous les risques » (Dinaw Mengestu). Dédié à la fille qu’elle n’a jamais eue, cet ouvrage est une succession de courts textes décrivant les souvenirs qui ont façonné la vie exceptionnelle de Maya Angelou (1928-2014). Féministe avant l’heure, après une enfance et une adolescence marquées par la violence, elle fréquentera le milieu intellectuel noir américain et défendra sans relâche la condition des femmes noires. C'est grâce à l'écrivain James Baldwin qu'elle se mettra à écrire, après la mort de Martin Luther King, pour devenir l'auteure que l'on connaît aujourd'hui.

 

Le theoremeLe théorème du parapluie de Mickaël Launay

Savez-vous que certains fleuves coulent de bas en haut ? Que la Lune tourne en ligne droite ? Qu'en lisant ces quelques lignes vous voyagez à la vitesse de 300 000 kilomètres par seconde ? Ces affirmations peuvent vous sembler absurdes, et pourtant elles sont vraies ! Notre perception du monde est parfois trompeuse. Un simple changement de point de vue suffit souvent à éclairer les phénomènes les plus complexes. C'est ce que nous montre ici Mickaël Launay, dans un voyage passionnant qui commence dans les allées des supermarchés et s'achève dans les profondeurs vertigineuses des trous noirs. Ah, et il reste une dernière question : quel est le rapport entre tout cela et un parapluie ?

 

Par la forcePar la force des arbres d’Edouard Cortès

Après l’échec de son rêve professionnel, Édouard Cortès a choisi de changer de vie, fabriquant de ses mains une cabane en pleine forêt périgourdine pour s’y installer, se retirer quelque temps de la compagnie des hommes. De ces mois dans la forêt, il ramène un magnifique récit qui touche d’abord par son humilité : un homme à terre s’aide d’un arbre pour se relever. Son journal de bord le montre au quotidien dans la proximité de la nature et de ses leçons, à l’écoute de l’inattendu. Chacun vit entravé de liens inutiles, regrets ou remords, rien de tel que la solitude pour s’en défaire. Sur tout, ses blessures, comme ses petits bonheurs, il met une poésie douce qui ne lasse pas d’enchanter le lecteur.

Accueil et permanences

Permanences du siège social en décembre
Le 13 : médiathèque/billetterie - profitez-en pour récupérer le livre offert par le CSE et que vous avez commandé en prévenant avant au 01 48 62 13 29 
Le 20 : accueil (01 48 62 13 62) 
Le 20 : voyages/vacances (01 48 62 10 78) - profitez-en pour vous renseigner ou vous inscrire aux voyages 2023 (Relais de décembre)

Décollez en 2023 !

2023 IntroAprès les week-ends proposés en novembre - que vous pouvez encore réserver ici - découvrez en décembre la sélection voyages : séjours loisirs au Mexique, Bali, Chypre, Tunisie, les Açores ou circuits culturels Canada, Guyane, Sénégal, Chili et Maroc. De quoi faire passer l'hiver sous de meilleures perspectives !

Téléchargez votre bon de réservation

Coups de cœur de la rentrée

A l'occasion de la rentrée littéraire, nous renouvelons notre opération "un livre offert". Parmi ces 17 titres, choisissez celui qui vous fait de l'oeil, le cse vous l'offre ! Pour vous aider à faire votre choix, vous pouvez d'ores et déjà les feuilleter en médiathèques.

Romans

Nature humaineNature humaine de Serge Joncour

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot, semble redouter davantage l’arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d’un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l’homme et la nature, la relation n’a cessé de se tendre. À qui la faute ? La “mondialisation”, qui aura abîmé sa terre ? L’époque, qui aura conduit à la radicalisation politique, Tchernobyl, la vache folle ? Ou lui, qui n’aura pas écouté ? Un roman de l’apprentissage et de la déroute qui revient sur trente ans de progrès, de luttes, de politique et de catastrophes, percutant de plein fouet une famille française.

 

Le TourbillonLe tourbillon de la vie d'Aurélie Valogne

Au cours d'un été, Arthur et son petit-fils décident de rattraper les années perdues. Plus de soixante ans les séparent, mais, ensemble, ils vont partager les souvenirs de l'un et les rêves de l'autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret… Ce roman s’inscrit dans la veine chère à l’écrivaine douée pour dépeindre les liens familiaux avec humour et sensibilité. Et si, finalement, les petits plaisirs de la vie étaient ceux qui comptaient le plus ? Un mantra qu’il n’est jamais vain de se rappeler...

 

ChavirerChavirer de Lola Lafon

Garder la tête haute, sourire coûte que coûte. Fendre l’air gracieusement, même quand on est laminé intérieurement. Sous ses apparences faussement sauves, la danse est toujours souffrance. Les griffures que laissent les armatures des bustiers sur les aisselles, les grilles gravées par les résilles sur la peau des cuisses, les ecchymoses qui maculent les pieds. Ces corps meurtris, Lola Lafon les ausculte, les panse, les console, par la grâce d’une écriture impeccablement chorégraphiée, comme si chaque mot était un geste décomposé, comme si chaque phrase dessinait un mouvement. Elle aurait pu s’en tenir à cet admirable ballet verbal, cela aurait suffi à faire de Chavirer (Prix du roman des Étudiants France-Culture- Télérama), le grand roman sur la danse qui manquait à la littérature mais ce livre a trop de souffle, trop de coffre pour s’arrêter là.

 

Histoire du filsHistoire du fils de Marie-Hélène Lafon

Le fils, c’est André. La mère, c’est Gabrielle. Le père est inconnu. André est élevé par Hélène, la soeur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille. Si les femmes ne manquent pas autour du jeune garçon, il cherche l’image paternelle dont on ne lui parle pas et qui devient le coeur de ce récit magnifique, comme le sont les paysages traversés… Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le coeur d’une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences. Un siècle, trois lieux, une affaire de famille, serrés en 170 pages d’une beauté presque physique, récompensées par le Prix Renaudot 2020.

 

Le PrinceLe prince des marées de Pat Conroy

Une île perdue au fin fond de la Caroline du Sud et une famille de pêcheurs qui lutte pour survivre. Un père violent et une mère pétrie d’ambition, pour qui rien d’autre n’a d’importance, vont marquer à jamais leurs trois enfants. Le Sud, un peu décadent, plante un décor idéal pour cette histoire aussi trouble et humide que les marais qui l’enveloppent. C'est cette vie-là que va raconter Tom à la psychiatre Susan Lowenstein après la énième tentative de suicide de sa soeur, désormais installée à New York. Pour aider la thérapeute, Tom accepte de se replonger dans les souvenirs d'une enfance marquée par un terrible secret. Ses confessions, empreintes d'humour et d'émotion, vont faire revivre la bouleversante saga du clan Wingo et peut-être leur offrir à tous une chance de rédemption. Dans le sillage des grands noms de la littérature du Sud des États-Unis, Pat Conroy s'est imposé en 1986 avec ce chef-d’oeuvre.

 

LanomalieL’anomalie d'Hervé Le Tellier

En juin 2021, un événement insensé bouleverse la vie des 243 passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille et tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte. Trois mois plus tard, un avion en tous points identique, avec à son bord le même équipage et les mêmes passagers, surgit dans le ciel au-dessus de New York. Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai. L’Anomalie (prix Goncourt 2020) est un roman virtuose où la logique rencontre le magique, explore cette part de nous-même qui nous échappe.

 

Liv MariaLiv maria de Julia Kerninon

Son nom est Liv Maria Christensen. Enfant solitaire née sur une île bretonne, entre une mère tenancière de café et un père marin norvégien, Liv Maria est ballotée par les évènements de la vie, de Berlin à l'Amérique latine. Quand finalement, elle s'ancre dans une famille paisible, en Irlande, elle reste une femme insaisissable, même pour ses proches. Julia Kerninon dessine le destin d’une femme multiple, riche de toutes ses histoires. Liv Maria est faite de souvenirs, de rêves et de projets, faite de temps et de course en avant. Au gré de ses destins et de ses métamorphoses, elle se transformera en funambule, jonglant au-dessus du vide entre la douce cacophonie d’un quotidien familial et les souvenirs tumultueux de toutes les vies qu’elle a construites. Dans les pas de Liv Maria, l’auteure nous fait naviguer entre liberté, identité et féminité, se demandant comment rester une femme libre lorsque l’on a tant vécu, lorsque l’on devient épouse et mère.

 

Les lendemainsLes lendemains de Mélissa Da Costa

Réfugiée dans une maison isolée en Auvergne pour y vivre pleinement un deuil, Amande ne pensait pas que l'on pouvait avoir si mal. Les jours se suivent et dehors le soleil brille, mais, recluse, elle refuse de le voir. Lorsqu’elle tombe par hasard sur les notes horticoles de l'ancienne propriétaire des lieux, elle décide d’essayer de redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre, la force de renaître et de s'ouvrir à des rencontres uniques. Jusqu’à ce que chaque lendemain redevienne, enfin, une promesse d'avenir. Découvrez le récit d'une renaissance bucolique par l’autrice de “Tout le bleu du ciel”.

 

Dailleurs les poissonsD’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds de Jón Kalman Stefánsson

Editeur à Copenhague, Ari a décidé de rentrer en Islande après avoir reçu un colis rempli de souvenirs familiaux. Il évoque le rude quotidien de ses grands-parents, Oddur, attaché à la pêche, et Margret, dans les fjords de l'Est puis il relate son enfance à la fin des années 1970 à Keflavik, ancien port de pêche sinistré. Cette “chronique familiale” est un grand roman dont la beauté et la force vous emportent. Jón Kalman Stefánsson s'y livre à une réflexion sur la condition humaine portée par un souffle et une grâce qui impressionnent d'un bout à l'autre. L'Islandais parle de l'amour, cette “étrange lumière”, et du coeur, “un muscle fragile”. Du temps qui nous traverse comme une flèche, des assauts répétés du quotidien ou du pouvoir de la musique. L'ensemble frappe par sa puissance et laisse le lecteur ébloui, le coeur battant et la tête pleine de souvenirs.

 

Polars

Jusqua ce que la mortJusqu'à ce que la mort nous sépare de Lisa Gardner

Tess croyait avoir trouvé l’amour en la personne de Jim Beckett, un policier plus âgé et jouissant d’une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachusetts. Mais elle est intriguée par son comportement et découvre qu’il a violé et tué plusieurs femmes. Tess n’a d’autre choix que celui de le dénoncer. Dans l’attente de son jugement, Jim s’échappe du quartier de haute sécurité où il était enfermé depuis deux ans. Il n’a qu’une seule idée en tête : retrouver celle qui l’a trahi. Et lui rappeler qu'ils sont unis à tout jamais...

 

Le BureauLe bureau des affaires occultes d'Eric Fouassier

Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente. Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime. Passer la porte de ce bureau, c’est se plonger dans une intrigue historique et tomber sous le charme de l’écriture raffinée d’Eric Fouassier qui sait saisir autant le suspense, le jeu des sentiments que restituer le Paris du XIXe siècle. On croyait le roman-feuilleton passé de mode mais on a trouvé l’héritier d’Eugène Sue et de Jean Vautrin.

 

19911991 De Franck Thilliez

Hiver 1991. Franck Sharko a tout juste 30 ans. Il n’est pas encore le héros bien connu des lecteurs de Franck Thilliez. Débarqué au 36, quai des Orfèvres, il est intégré comme numéro 6 dans le groupe de Thierry Brossard. Le “bleu” de l’équipe se voit confier une affaire qui traîne sur les disparues du Sud parisien, quand un samedi soir où il s’attarde au bureau, il reçoit un homme effrayé qui va l’aiguiller vers une terrible aventure. Ici ressurgit le temps de la police à l’ancienne. Les murs du “36” sentent le tabac froid, la sueur des longues enquêtes et les vieux papiers des archives. Les machines à écrire crépitent encore, bien avant l’avènement d’Internet et des ordinateurs.

 

Science fiction / anticipation

SemiosisSemiosis de Sue Burke

Ils sont cinquante, des femmes, des hommes de tous horizons. Ils ont définitivement quitté la Terre pour, au terme d'un voyage interstellaire de cent soixante ans, s'établir sur une planète lointaine qu'ils ont baptisée Pax. Ils ont laissé derrière eux les guerres, la pollution, l'argent, pour se rapprocher de “la nature”. Tout recommencer. Construire une Utopie. Mais très vite, des drames menacent leur idéal. Celle de Pax, mystérieuse, ne fait pas exception à la règle. Pour survivre, les colons vont devoir affronter ce qu'ils ne comprennent pas et comprendre ce qu'ils affrontent. Une oeuvre contemporaine essentielle qui mêle, avec une finesse digne de Margaret Atwood et écosystème merveilleux d’Avatar.

 

blackwater1Black water, tome 1 de Michael McDowell

Une inondation frappe Perdido, en Alabama. Les Caskey, une riche famille de propriétaires, doivent faire face aux innombrables dégâts provoqués par la crue. Mené par Mary-Love, la puissante matriarche et par Oscar, son fils dévoué, le clan s’apprête à se relever mais c’est sans compter sur l’apparition de Elinor Dammert, une mystérieuse jeune femme au passé trouble qui semble partager un lien secret avec la rivière Blackwater. Premier tome d’un feuilleton romanesque, suivez différentes générations d’une même famille, les problèmes sociétaux de leur époque, le tout mêlé à un peu de fantastique.

 

Histoires/actualites/ sciences

Lettre a ma filleLettre à ma fille de Maya Angelou

« Contre la société, contre les préjugés d’un temps pas si lointain, elle a pris tous les risques » (Dinaw Mengestu). Dédié à la fille qu’elle n’a jamais eue, cet ouvrage est une succession de courts textes décrivant les souvenirs qui ont façonné la vie exceptionnelle de Maya Angelou (1928-2014). Féministe avant l’heure, après une enfance et une adolescence marquées par la violence, elle fréquentera le milieu intellectuel noir américain et défendra sans relâche la condition des femmes noires. C'est grâce à l'écrivain James Baldwin qu'elle se mettra à écrire, après la mort de Martin Luther King, pour devenir l'auteure que l'on connaît aujourd'hui.

 

Le theoremeLe théorème du parapluie de Mickaël Launay

Savez-vous que certains fleuves coulent de bas en haut ? Que la Lune tourne en ligne droite ? Qu'en lisant ces quelques lignes vous voyagez à la vitesse de 300 000 kilomètres par seconde ? Ces affirmations peuvent vous sembler absurdes, et pourtant elles sont vraies ! Notre perception du monde est parfois trompeuse. Un simple changement de point de vue suffit souvent à éclairer les phénomènes les plus complexes. C'est ce que nous montre ici Mickaël Launay, dans un voyage passionnant qui commence dans les allées des supermarchés et s'achève dans les profondeurs vertigineuses des trous noirs. Ah, et il reste une dernière question : quel est le rapport entre tout cela et un parapluie ?

 

Par la forcePar la force des arbres d’Edouard Cortès

Après l’échec de son rêve professionnel, Édouard Cortès a choisi de changer de vie, fabriquant de ses mains une cabane en pleine forêt périgourdine pour s’y installer, se retirer quelque temps de la compagnie des hommes. De ces mois dans la forêt, il ramène un magnifique récit qui touche d’abord par son humilité : un homme à terre s’aide d’un arbre pour se relever. Son journal de bord le montre au quotidien dans la proximité de la nature et de ses leçons, à l’écoute de l’inattendu. Chacun vit entravé de liens inutiles, regrets ou remords, rien de tel que la solitude pour s’en défaire. Sur tout, ses blessures, comme ses petits bonheurs, il met une poésie douce qui ne lasse pas d’enchanter le lecteur.

Espace Agent

Secrétariat du CSE

Secrétaire
T. Bouchet / CFE-CGC
Secrétaire adjointe
S. Cheblal / CGT
Trésorier
E. Namigandet-Tenguere / CGT

Rechargez votre carte Restau

MONEWEBCliquez ici pour recharger votre carte restau Souris Fleche Chartevia MoneWeb le nouvel environnement des restaurants du CSE.

ordre du jour du CSE du 8 décembre

- Vote de désignation sur des mandats vacants.
- Approbation des procès-verbaux n° l 06 à 114
- Information en vue de la consultation sur le projet d'ajustement du paiement en espèces au sein des encaisseurs situés dans les parkings CDG et Orly.
- Présentation du rapport d'activité des référentes en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes.
- Délibération spéciale donnant pouvoir à la Secrétaire adjointe du CSE de procéder à la cession des parcelles A319, A320, A325, A328, A329 et A 968 référencées au cadastre de la commune de Montmacq.

Consultez votre Relais

Vignette 481

Cliquez sur le visuel pour ouvrir le PDF

Téléchargez ici votre bulletin d'inscription aux voyages

Partenaires du CSE

caisse-d-epargne2

Téléchargez votre bon de réservation

Coups de cœur de la rentrée

A l'occasion de la rentrée littéraire, nous renouvelons notre opération "un livre offert". Parmi ces 17 titres, choisissez celui qui vous fait de l'oeil, le cse vous l'offre ! Pour vous aider à faire votre choix, vous pouvez d'ores et déjà les feuilleter en médiathèques.

Romans

Nature humaineNature humaine de Serge Joncour

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot, semble redouter davantage l’arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d’un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l’homme et la nature, la relation n’a cessé de se tendre. À qui la faute ? La “mondialisation”, qui aura abîmé sa terre ? L’époque, qui aura conduit à la radicalisation politique, Tchernobyl, la vache folle ? Ou lui, qui n’aura pas écouté ? Un roman de l’apprentissage et de la déroute qui revient sur trente ans de progrès, de luttes, de politique et de catastrophes, percutant de plein fouet une famille française.

 

Le TourbillonLe tourbillon de la vie d'Aurélie Valogne

Au cours d'un été, Arthur et son petit-fils décident de rattraper les années perdues. Plus de soixante ans les séparent, mais, ensemble, ils vont partager les souvenirs de l'un et les rêves de l'autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret… Ce roman s’inscrit dans la veine chère à l’écrivaine douée pour dépeindre les liens familiaux avec humour et sensibilité. Et si, finalement, les petits plaisirs de la vie étaient ceux qui comptaient le plus ? Un mantra qu’il n’est jamais vain de se rappeler...

 

ChavirerChavirer de Lola Lafon

Garder la tête haute, sourire coûte que coûte. Fendre l’air gracieusement, même quand on est laminé intérieurement. Sous ses apparences faussement sauves, la danse est toujours souffrance. Les griffures que laissent les armatures des bustiers sur les aisselles, les grilles gravées par les résilles sur la peau des cuisses, les ecchymoses qui maculent les pieds. Ces corps meurtris, Lola Lafon les ausculte, les panse, les console, par la grâce d’une écriture impeccablement chorégraphiée, comme si chaque mot était un geste décomposé, comme si chaque phrase dessinait un mouvement. Elle aurait pu s’en tenir à cet admirable ballet verbal, cela aurait suffi à faire de Chavirer (Prix du roman des Étudiants France-Culture- Télérama), le grand roman sur la danse qui manquait à la littérature mais ce livre a trop de souffle, trop de coffre pour s’arrêter là.

 

Histoire du filsHistoire du fils de Marie-Hélène Lafon

Le fils, c’est André. La mère, c’est Gabrielle. Le père est inconnu. André est élevé par Hélène, la soeur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille. Si les femmes ne manquent pas autour du jeune garçon, il cherche l’image paternelle dont on ne lui parle pas et qui devient le coeur de ce récit magnifique, comme le sont les paysages traversés… Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le coeur d’une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences. Un siècle, trois lieux, une affaire de famille, serrés en 170 pages d’une beauté presque physique, récompensées par le Prix Renaudot 2020.

 

Le PrinceLe prince des marées de Pat Conroy

Une île perdue au fin fond de la Caroline du Sud et une famille de pêcheurs qui lutte pour survivre. Un père violent et une mère pétrie d’ambition, pour qui rien d’autre n’a d’importance, vont marquer à jamais leurs trois enfants. Le Sud, un peu décadent, plante un décor idéal pour cette histoire aussi trouble et humide que les marais qui l’enveloppent. C'est cette vie-là que va raconter Tom à la psychiatre Susan Lowenstein après la énième tentative de suicide de sa soeur, désormais installée à New York. Pour aider la thérapeute, Tom accepte de se replonger dans les souvenirs d'une enfance marquée par un terrible secret. Ses confessions, empreintes d'humour et d'émotion, vont faire revivre la bouleversante saga du clan Wingo et peut-être leur offrir à tous une chance de rédemption. Dans le sillage des grands noms de la littérature du Sud des États-Unis, Pat Conroy s'est imposé en 1986 avec ce chef-d’oeuvre.

 

LanomalieL’anomalie d'Hervé Le Tellier

En juin 2021, un événement insensé bouleverse la vie des 243 passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille et tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte. Trois mois plus tard, un avion en tous points identique, avec à son bord le même équipage et les mêmes passagers, surgit dans le ciel au-dessus de New York. Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai. L’Anomalie (prix Goncourt 2020) est un roman virtuose où la logique rencontre le magique, explore cette part de nous-même qui nous échappe.

 

Liv MariaLiv maria de Julia Kerninon

Son nom est Liv Maria Christensen. Enfant solitaire née sur une île bretonne, entre une mère tenancière de café et un père marin norvégien, Liv Maria est ballotée par les évènements de la vie, de Berlin à l'Amérique latine. Quand finalement, elle s'ancre dans une famille paisible, en Irlande, elle reste une femme insaisissable, même pour ses proches. Julia Kerninon dessine le destin d’une femme multiple, riche de toutes ses histoires. Liv Maria est faite de souvenirs, de rêves et de projets, faite de temps et de course en avant. Au gré de ses destins et de ses métamorphoses, elle se transformera en funambule, jonglant au-dessus du vide entre la douce cacophonie d’un quotidien familial et les souvenirs tumultueux de toutes les vies qu’elle a construites. Dans les pas de Liv Maria, l’auteure nous fait naviguer entre liberté, identité et féminité, se demandant comment rester une femme libre lorsque l’on a tant vécu, lorsque l’on devient épouse et mère.

 

Les lendemainsLes lendemains de Mélissa Da Costa

Réfugiée dans une maison isolée en Auvergne pour y vivre pleinement un deuil, Amande ne pensait pas que l'on pouvait avoir si mal. Les jours se suivent et dehors le soleil brille, mais, recluse, elle refuse de le voir. Lorsqu’elle tombe par hasard sur les notes horticoles de l'ancienne propriétaire des lieux, elle décide d’essayer de redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre, la force de renaître et de s'ouvrir à des rencontres uniques. Jusqu’à ce que chaque lendemain redevienne, enfin, une promesse d'avenir. Découvrez le récit d'une renaissance bucolique par l’autrice de “Tout le bleu du ciel”.

 

Dailleurs les poissonsD’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds de Jón Kalman Stefánsson

Editeur à Copenhague, Ari a décidé de rentrer en Islande après avoir reçu un colis rempli de souvenirs familiaux. Il évoque le rude quotidien de ses grands-parents, Oddur, attaché à la pêche, et Margret, dans les fjords de l'Est puis il relate son enfance à la fin des années 1970 à Keflavik, ancien port de pêche sinistré. Cette “chronique familiale” est un grand roman dont la beauté et la force vous emportent. Jón Kalman Stefánsson s'y livre à une réflexion sur la condition humaine portée par un souffle et une grâce qui impressionnent d'un bout à l'autre. L'Islandais parle de l'amour, cette “étrange lumière”, et du coeur, “un muscle fragile”. Du temps qui nous traverse comme une flèche, des assauts répétés du quotidien ou du pouvoir de la musique. L'ensemble frappe par sa puissance et laisse le lecteur ébloui, le coeur battant et la tête pleine de souvenirs.

 

Polars

Jusqua ce que la mortJusqu'à ce que la mort nous sépare de Lisa Gardner

Tess croyait avoir trouvé l’amour en la personne de Jim Beckett, un policier plus âgé et jouissant d’une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachusetts. Mais elle est intriguée par son comportement et découvre qu’il a violé et tué plusieurs femmes. Tess n’a d’autre choix que celui de le dénoncer. Dans l’attente de son jugement, Jim s’échappe du quartier de haute sécurité où il était enfermé depuis deux ans. Il n’a qu’une seule idée en tête : retrouver celle qui l’a trahi. Et lui rappeler qu'ils sont unis à tout jamais...

 

Le BureauLe bureau des affaires occultes d'Eric Fouassier

Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente. Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime. Passer la porte de ce bureau, c’est se plonger dans une intrigue historique et tomber sous le charme de l’écriture raffinée d’Eric Fouassier qui sait saisir autant le suspense, le jeu des sentiments que restituer le Paris du XIXe siècle. On croyait le roman-feuilleton passé de mode mais on a trouvé l’héritier d’Eugène Sue et de Jean Vautrin.

 

19911991 De Franck Thilliez

Hiver 1991. Franck Sharko a tout juste 30 ans. Il n’est pas encore le héros bien connu des lecteurs de Franck Thilliez. Débarqué au 36, quai des Orfèvres, il est intégré comme numéro 6 dans le groupe de Thierry Brossard. Le “bleu” de l’équipe se voit confier une affaire qui traîne sur les disparues du Sud parisien, quand un samedi soir où il s’attarde au bureau, il reçoit un homme effrayé qui va l’aiguiller vers une terrible aventure. Ici ressurgit le temps de la police à l’ancienne. Les murs du “36” sentent le tabac froid, la sueur des longues enquêtes et les vieux papiers des archives. Les machines à écrire crépitent encore, bien avant l’avènement d’Internet et des ordinateurs.

 

Science fiction / anticipation

SemiosisSemiosis de Sue Burke

Ils sont cinquante, des femmes, des hommes de tous horizons. Ils ont définitivement quitté la Terre pour, au terme d'un voyage interstellaire de cent soixante ans, s'établir sur une planète lointaine qu'ils ont baptisée Pax. Ils ont laissé derrière eux les guerres, la pollution, l'argent, pour se rapprocher de “la nature”. Tout recommencer. Construire une Utopie. Mais très vite, des drames menacent leur idéal. Celle de Pax, mystérieuse, ne fait pas exception à la règle. Pour survivre, les colons vont devoir affronter ce qu'ils ne comprennent pas et comprendre ce qu'ils affrontent. Une oeuvre contemporaine essentielle qui mêle, avec une finesse digne de Margaret Atwood et écosystème merveilleux d’Avatar.

 

blackwater1Black water, tome 1 de Michael McDowell

Une inondation frappe Perdido, en Alabama. Les Caskey, une riche famille de propriétaires, doivent faire face aux innombrables dégâts provoqués par la crue. Mené par Mary-Love, la puissante matriarche et par Oscar, son fils dévoué, le clan s’apprête à se relever mais c’est sans compter sur l’apparition de Elinor Dammert, une mystérieuse jeune femme au passé trouble qui semble partager un lien secret avec la rivière Blackwater. Premier tome d’un feuilleton romanesque, suivez différentes générations d’une même famille, les problèmes sociétaux de leur époque, le tout mêlé à un peu de fantastique.

 

Histoires/actualites/ sciences

Lettre a ma filleLettre à ma fille de Maya Angelou

« Contre la société, contre les préjugés d’un temps pas si lointain, elle a pris tous les risques » (Dinaw Mengestu). Dédié à la fille qu’elle n’a jamais eue, cet ouvrage est une succession de courts textes décrivant les souvenirs qui ont façonné la vie exceptionnelle de Maya Angelou (1928-2014). Féministe avant l’heure, après une enfance et une adolescence marquées par la violence, elle fréquentera le milieu intellectuel noir américain et défendra sans relâche la condition des femmes noires. C'est grâce à l'écrivain James Baldwin qu'elle se mettra à écrire, après la mort de Martin Luther King, pour devenir l'auteure que l'on connaît aujourd'hui.

 

Le theoremeLe théorème du parapluie de Mickaël Launay

Savez-vous que certains fleuves coulent de bas en haut ? Que la Lune tourne en ligne droite ? Qu'en lisant ces quelques lignes vous voyagez à la vitesse de 300 000 kilomètres par seconde ? Ces affirmations peuvent vous sembler absurdes, et pourtant elles sont vraies ! Notre perception du monde est parfois trompeuse. Un simple changement de point de vue suffit souvent à éclairer les phénomènes les plus complexes. C'est ce que nous montre ici Mickaël Launay, dans un voyage passionnant qui commence dans les allées des supermarchés et s'achève dans les profondeurs vertigineuses des trous noirs. Ah, et il reste une dernière question : quel est le rapport entre tout cela et un parapluie ?

 

Par la forcePar la force des arbres d’Edouard Cortès

Après l’échec de son rêve professionnel, Édouard Cortès a choisi de changer de vie, fabriquant de ses mains une cabane en pleine forêt périgourdine pour s’y installer, se retirer quelque temps de la compagnie des hommes. De ces mois dans la forêt, il ramène un magnifique récit qui touche d’abord par son humilité : un homme à terre s’aide d’un arbre pour se relever. Son journal de bord le montre au quotidien dans la proximité de la nature et de ses leçons, à l’écoute de l’inattendu. Chacun vit entravé de liens inutiles, regrets ou remords, rien de tel que la solitude pour s’en défaire. Sur tout, ses blessures, comme ses petits bonheurs, il met une poésie douce qui ne lasse pas d’enchanter le lecteur.